Du Pérou à la Bolivie,

road trip autour des lieux emblématiques

Ayant préparé et essayé de planifier au mieux notre road trip sur 3 semaines/1 mois dans ces deux pays, nous avons choisi de faire une boucle qui nous fît découvrir les merveilles du Pérou tout en nous permettant de faire une escapade en Bolivie pour découvrir le désert du Salar ainsi que le parc du sud Lipez (à l’extrême sud de la Bolivie).

Pour ce road trip, nous avons choisi le bus comme moyen de locomotion, contrairement aux autres pays que nous avons déjà traversés car, c’est pour nous le moyen de transport le plus aisé et le plus adapté à notre parcours (les distances étant très importantes et avec des routes de très haute montagne).  Il est à noter que bien que nous ayons pris des moments de relâche, ce parcours est faisable sans problème en trois semaines.

Qui ne connait pas le Pérou, au moins de nom ? Ce pays est devenu depuis de nombreuses décennies une « destination phare » du tourisme. Cette position est notamment due à la célébrité internationale de son principal monument, le Machu Picchu, ce site, emblématique par excellence, des monuments à verser au patrimoine de l’humanité. Effectuant un road trip de près de 6 mois en Amérique Latine, nous ne pouvions éviter cette destination ! Arrivant par avion de la Colombie, nous avons atterri à Lima, capitale du pays.

Pérou - falaise de Miraflores - Latinexperience voyages

Cette grande ville ne présente pas d’intérêt majeur de visite et comme beaucoup, une fois remis de notre vol depuis Medellin (merci Viva air qui nous a fait arriver avec 5h00 de retard et en nous obligeant à rester dans une aérogare frigorifique sans aucune excuse. Nous boycottons cette compagnie depuis, car nous avons appris que c’est récurrent chez eux !), nous sommes allés admirer la vue du littoral depuis la promenade sur la falaise du quartier Miraflores. A perte de vue, l’agglomération s’étend même jusqu’aux montagnes environnantes, dénuées de toute végétation.

Dès le lendemain, nous partîmes pour Paracas, premier arrêt de notre périple. Cette petite bourgade, constituée de rue en terre battue donnant accès à de basses maisons cubiques, a comme principal intérêt un désert de roche et de sable se jetant dans l’océan. Dès notre arrivée, nous avons pris un guide qui nous mena en voiture sur ce phénomène géologique impressionnant.

Pérou - Paracas - Latinexperience voyages

Plusieurs promontoires nous permirent d’admirer ces paysages lunaires (il ne pleut presque jamais dans ces lieux bien austères) et la lumière toute particulière qui émane et se reflète sur la roche environnante. Le paysage est particulièrement « tranché », entre la roche qui subit les assauts du vent et du soleil implacable qui finissent par l’éroder et de la mer toute aussi impétueuse avec ses eaux froides (dues au courant marin de Humboldt) d’un bleu foncé impénétrable.

Le soir, après être revenus à notre hôtel, nous avons découvert plus en avant ce village, parfaite représentation d’une station touristique péruvienne : un petit centre foisonnant de restaurants proposant tous le même menu, entrecoupés de quelques boutiques de souvenirs et autres épiceries. Nous faisons la connaissance d’un couple de jeunes français, Tom et Sarah qui font aussi un « road trip » autour de l’Amérique du sud. Il est toujours intéressant d’échanger les points de vues (dans notre langue, pour une fois) sur les voyages, ses motivations, ses enrichissements et expériences…

Pérou - Route de Nazca - Latinexperience voyages

Dès le lendemain, nous repartons pour Nazca et ses célèbres lignes. Chemin faisant nous passons dans un oasis verdoyant. Hormis cette exception, nos regards ne captent que montagnes innombrables et déserts de roches incalculables, couvrant le sol. Là encore et sans perdre de temps dès notre arrivée, nous prenons un guide avec un jeune français croisé dans notre hôtel, prénommé Maxime, pour découvrir ces lignes qui ont fait couler tant d’encre… et de lignes…

Situées sur un plateau de sable et de pierres, nous sommes surpris par ces lignes qui ne sont en fait que de faibles tranchées (entre quelques millimètres et quelques centimètres de profondeur) auxquelles le peuple Nazca dégagea ces pierres jonchant le sol. On est loin des pyramides Maya ou Aztèque ! Mais, ne soyons pas mauvaises langues, la région offre des conditions de vie et de construction bien précaires et il semble impossible de reproduire ces monuments du Mexique en ces lieux; Plus surprenant encore, ces lignes respectent des angles liés à l’astronomie et notamment aux solstices, prouvant les connaissances de ce peuple ancestral. Bien entendu, ces lignes représentent dans la majorité un bestiaire sacré propre aux civilisations amérindiennes. Une nouvelle fois, je m’interroge sur ce besoin de l’homme, depuis la nuit des temps, à vouloir dominer son environnement, même le plus inhospitalier possible, pour le modifier, le façonner à son image…

La ville de Nazca est comme beaucoup de ville du Pérou, seule sa place principale, voire l’artère commerçante principale, présente un intérêt touristique de promenade. Le hasard veut que nous recroisions dans notre hôtel Tom & Sarah et que nous fassions la connaissance de deux amies en vacances venant de notre région, Annie & Dominique. L’espace de quelques instants, nous nous sommes appropriés la terrasse pour discuter tous ensemble de nos expériences de voyages, Annie, Dominique, Tom, Sarah, Maxime ainsi que nous… La magie des voyages et de ses rencontres où les échanges sont aussi riches et diversifiés qu’animés ! Nos parcours seront amenés à se recroiser… plusieurs fois…

Pérou - Aréquipa - Latinexperience voyages

Reprenant notre route, encore une fois dès le lendemain, la destination suivante se porta sur la deuxième ville du Pérou, Arequipa. Beaucoup moins connue que Cusco et souvent négligée lors des tours touristiques, nous sommes reçus (tardivement) par une logeuse d’une grande gentillesse, Angela.

Décidant de se poser quelques jours, nous partons dès le lendemain à l’assaut de ce centre historique tout proche. Là, nous découvrons des rues pavées, des ruelles menant à de charmantes églises, des bâtiments coloniaux de belles factures, des monuments parfaitement entretenus, des places emplies de vie, un marché animé et varié, etc… Le tout avec pour fond les trois majestueux volcans, aux cimes enneigées, entourant la vallée qui abrite cette belle ville. Nous ne regrettons pas cette escale et nous recroisons avec le même plaisir Annie & Dominique, Tom, Sarah et Maxime ayant choisi de partir directement pour Cusco.

En un mot et pour ne pas tout dévoiler, Arequipa est une magnifique ville qui ne vit pas que du tourisme (et c’est tant mieux) et offre un beau passé dans un climat de sécurité for appréciable (même dans les quartiers populaires). La population se montrant accueillante et souriante (je ne tiendrai pas les mêmes propos du reste du Pérou ou de la Bolivie, désolé !).

Au bout de ces 3 jours très plaisants, nous prenons de l’altitude pour atteindre le canyon de Colca et le village de Chivay. Nous dépasserons les 5 400 mètres pour la première fois lors du trajet ! Le hasard nous fait faire le voyage avec Annie & Dominique, dans le même bus. Le lendemain matin, nous prenons un guide pour découvrir ce canyon tout proche et admirer les anciennes terrasses de cultures, issues de la civilisation Inca ainsi que les condors s’élançant de leur piédestal incertain pour planer au dessus d’une rivière tumultueuse ayant façonnée ce canyon depuis des temps immémoriaux…

Pérou - Road Trip - Village de Chivay - Latinexperience voyages

L’après-midi est l’occasion de découvrir le village et ses alentours.

Pérou - Road Trip - Lac Titicaca - Latinexperience voyages

Le jour suivant, notre road trip reprend avec une grosse étape nous menant à Puno (avec une arrivée tardive), simple arrêt pour continuer, après une nuit de sommeil, vers la frontière Bolivienne pour rejoindre la station balnéaire Bolivienne sur le lac Titicaca, Copacabana. La météo étant peu clémente et après avoir pu nous rendre compte que ce village méritait une escale pour être découvert, nous reprenons immédiatement la route pour La Paz, capitale de la Bolivie.

La Paz, qui a pour particularité d’être la capitale la plus haute du monde (3 800? mètres), se révèle à nos yeux comme une ville dont le centre est niché au creux d’une vallée, les quartiers plus récents étant situés sur les hauteurs. Cela est d’autant plus flagrant que nous arrivons justement par ces hauteurs. Hormis le centre ancien et le quartier tout proche du gouvernement, qui disposent d’édifices et de rues dignes d’intérêt, le reste de la ville est formé d’immeubles modernes, à l’architecture simple et peu esthétique dont la particularité est d’afficher des façades non-ravalées, en briques brutes.

Bolivie - road trip - Salar de Uyuni - Latinexperience voyages

Cette destination n’est pour nous qu’une étape de notre road trip pour nous rendre à l’un de nos buts majeurs de ce voyage, le désert du Salar de Uyuni et le parc naturel du sud Lipez. Cette destination, située à l’extrême sud du pays, soit à l’opposé de La Paz, ne peut être couverte que par avion ou par bus de nuit (durée 9h00). Dans un souci économique, nous optons pour ce deuxième choix et nous nous retrouvons dès le lendemain matin 7h00 devant l’une des agence de voyages de la ville d’ Uyuni qui organise les tours de un, deux ou trois jours dans le Salar et ce parc naturel.

Choisissant le tour complet de trois jours, nous prenons la route dans le 4X4 du guide après avoir avalé un petit-déjeuner roboratif. La première journée fut passée à découvrir cette immensité de sel qui en fait la plus grande étendue de sel du monde. Les montagnes environnantes, sauvages et sans aucune végétation, contribuant à éblouir nos yeux de ce spectacle exceptionnel. La nuit arrivant, notre guide nous mena à un hôtel « luxe » ou nous nous retrouvâmes plusieurs dizaines de touristes à devoir partager une seule salle de bain avec eau chaude ! Premier arrivé, premier servi (ou lavé !), aux autres les longues minutes d’attente ! Nous mesurons le retard de ces contrées par rapport à nos standards de confort européens.

Levés aux aurores le lendemain, nous partons pour le désert du sud Lipez. L’altitude étant élevée (les 4 000 mètres sont rapidement dépassés, la maigre végétation de la plaine disparait peu à peu, ne laissant la place qu’à d’imposantes montagnes, plus ou moins enneigées, et à des lagunes où déambulent tranquillement les flamants roses.
Sans chercher à rentrer dans le détail sur cette magnifique excursion de trois jours dans le sud Lipez ( ni sur la 2° nuit, passée dans un refuge à 4 400 mètres dans un confort très spartiate et le mot est faible !), nous menant notamment à des geysers et à la frontière chilienne, nous arrivâmes à l’issue de ces 3 jours exténués mais enchantés des paysages merveilleux que nous venions de découvrir.

Bolivie - road trip - Uyuni - Latinexperience voyages

Le soir même, après avoir déambulé dans cette ville besogneuse et sans charme (ancienne ville minière) d’Uyuni, qui fait des efforts certains pour séduire cet afflux croissant de touristes, nous reprenons un bus de nuit (pas le choix, encore une fois !) à destination de La Paz. Nous y passerons une nuit et deux jours à arpenter ce centre historique et ses petites rues commerçantes (shopping à prévoir plutôt qu’au Pérou car très intéressant !), nous repartons pour une grosse escale de 9h00 en direction de Cusco où nous nous poserons une grosse semaine.

Pérou - Road Trip - Ollantaytambo - Latinexperience voyages

Cusco est sans doute la ville la plus célèbre du Pérou, son activité étant entièrement tournée sur le tourisme. Ancienne capitale du peuple Quechua et de leur monarques, les Incas, Cusco est une grosse agglomération qui regorge de monuments et de vestiges architecturaux de premier ordre, du moins dans son centre historique. Cusco est aussi le point de départ pour découvrir la vallée sacrée avec le magnifique village d’Ollantaytambo, d’où part le train pour Aguas Calientes (à l’inverse, ce village moderne est simplement horrible !), point de départ pour atteindre le « graal péruvien », le Machu Picchu.

Avec le recul, nous aurions choisi de dormir à Ollantaytambo plutôt qu’à Aguas Calientes (que les agences de voyages recommandent plus facilement) car il est inutile d’arriver trop tôt au Machu Picchu. La brume est omniprésente toute l’année jusqu’à 9h00 ou 10h00 du matin sur le site. Un train pris vers 7h00 vous déposera vers 8h30 à Aguas Calientes. De là, les bus qui partent toutes les 5 minutes, vous mènent en une demi-heure à votre destination. Rendu sur site pour 9h00, au moment où le brouillard commence à se lever.

Le Machu Picchu fût pour nous un grand moment de notre road trip… offrir à ses yeux la vue de ces vestiges d’une civilisation si prestigieuse dans un tel panorama de montagnes vertigineuses est un rêve d’enfant, quelque peu gâché par l’exploitation intensive du site… Mystiques, passez votre chemin ! Vous avez une demi-journée pour visiter les ruines parmi des milliers de personnes et repartir d’où vous venez… Les plus courageux (et prévoyants, au vu du nombre de places disponibles chaque jour) pourront escalader le Wayna Picchu (« la jeune montagne » en langue Quechua et en opposition au Machu Picchu, « la vieille montagne »). L’ascension se révèle très vertigineuse et périlleuse. Il existe autour de Cusco plusieurs autres sites archéologiques à explorer tels que les salines de Maras, la spirale de Moray, le village de Pisaq, etc…

Dans un autre registre, une belle excursion sur une journée vous mènera à Vinicunca, la montagne colorée. Après avoir effectué une heure trente de randonnée (ça monte bien et l’altitude se ressent bien !), vous pourrez admirer le magnifique et surprenant panorama de ces montagnes uniques à plus de 5 000 mètres d’altitude !
D’un coté un glacier s’offrira à votre regard tandis que de l’autre une chaine de montagnes arborent les couleurs de l’arc-en-ciel grâce à un phénomène géologique rare. L’effort de la montée quelque peu éprouvante par l’altitude en vaut très largement la peine !

Durant ces quelques jours à Cusco, nous aurons retrouvé nos connaissances de voyage rencontré à Nazca, ce qui donnera lieu à de nouveaux moments d’échanges et de partages… Enfin, un vol pour Lima boucla notre road trip « Péro-Bolivien » au bout d’un mois…

Le bilan sur ce road trip sera pour nous contrasté. D’un côté, nous aurons visité des lieux chargés d’histoire ou des panoramas exceptionnels. D’un autre côté, nous avons rencontré un peuple pour le moins peu accueillant (hormis sur la ville d’Arequipa qui ne vit pas du tourisme et où nous avons ressenti une autre ambiance) de tous les pays d’Amérique Latine que nous avons traversés. Les péruviens se révélèrent souvent peu aimables et peu respectueux des touristes sauf, bien sûr, lorsqu’ils sont en train de vous vendre quelque chose. Tel est notre sentiment et bien sûr, il n’appartient qu’à nous… Mais une destination qui reste incontournable lors d’un road trip en Amérique du Sud pour son histoire, son patrimoine architectural, vestiges d’un passé révolu depuis bien longtemps et, bien sûr, ses paysages splendides !

Stéphane & Floriane
Voyageurs Latinexperience

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.