Playa Del Carmen

En prenant la route pour Playa del Carmen en voiture, je ne savais pas que j’allais entreprendre une nouvelle expérience marquante : les routes mexicaines !

Tout d’abord et pour faire une petite digression, la location de voiture est très bon marché. Grâce à ce moyen de locomotion, tout un chacun peut se déplacer librement, organiser son séjour et découvrir tout ou partie du Mexique facilement… avec un bon GPS !

Pour en revenir aux routes mexicaines, leur découverte fût une véritable aventure ! L’autoroute qui dessert Cancùn à Playa del Carmen est en très bon état mais la circulation très dense ainsi que des panneaux de signalisation assez aléatoires désorientent le conducteur européen moyen. La plus grosse surprise vient au hasard de la route et ne manquera pas de vous surprendre : le « Tope » ! En d’autre terme, il s’agit d’un « dos d’âne » peu large et relativement abrupt. Vous ne manquerez pas de faire leur connaissance rapidement car, ils se trouvent à l’entrée et la sortie de chaque agglomération, grande ou petite, mais aussi au beau milieu de la nature… sur une ligne droite de plusieurs kilomètres à 90 ou 110 Kms/heure… et en étant plus ou moins indiqués !

Hormis ces ralentisseurs aux effets aussi efficaces que saisissants, les routes mexicaines du Yucatan se révéleront à vous plutôt en bon état et régulièrement entretenues (malgré tout ce que l’on avait lu auparavant). En les empruntant, vous découvrirez la joie de rouler sur des routes de plusieurs dizaines de kilomètres en ligne droite, notamment lorsqu’elles traversent de part en part la jungle. Vous croiserez des camions impressionnants, autant pour leur « museau » que par la longueur du convoi… à doubler, parfois ! En bref une expérience enrichissante et stressante qui vous permet de découvrir pleinement ce beau pays.

L’autoroute de Cancùn à Playa del Carmen (nous parlerions plus de voies rapides en France) est gratuite et nous permet d’admirer les entrées monumentales des Méga-resorts qui disposent de terrain très importants donnant directement sur la mer des Caraïbes. Nous apprendrons plus tard que ces établissement rivalisent d’originalité pour attirer les touristes, certains se révélant de véritables parcs d’attraction !
Malheureusement, la « riviera Maya« , comme se nomme cette côte, de Cancùn à Tulum, est quasi uniquement occupée, hors des agglomérations, par ces établissements.

En à peine 45 minutes, l’entrée de Playa del Carmen nous apparaît en nous révélant une station balnéaire importante et mieux structurée que Cancùn. Autant vous le dire de suite, cette destination qui ne devait être qu’une étape sur la route de Tulum nous a plu ! Une fois passé les faubourgs populaires aux petites maisons carrés et basses, vous accédez par de grandes avenue au centre ville qui vous mènent droit à la mer, telle une station balnéaire européenne moderne. L’ordre et l’organisation géométrique ont prévalu lors de la construction relativement récente de cette station (on parle en année ou tout au plus en quelques décennies). Se perdre est difficile, de ce fait !

Mexique - Playa Del Carmen - Latinexperience voyages

Nous avions choisi un logement central et relativement proche de la mer pour faciliter nos déplacements à pied. Nous nous dirigeons donc directement vers notre futur logement où nous attend à l’extérieur notre logeur, Michèle. Une de nos très bonnes surprises de Playa del Carmen fût la rencontre de Barbara & Michele un couple d’italien installé depuis quelques années sur cette station et qui nous ont accueilli dans leur appartement avec une gentillesse et une bonne humeur communicative. Généreux en renseignements sur les lieux à découvrir, ils nous permettent de nous repérer rapidement.

Situé dans un immeuble récent avec piscine, parking et gardien, leur appartement offre tout le confort. En fait, de tout notre séjour au Mexique, cela reste l’un des plus agréables.

Mexique - Playa Del Carmen - Latinexperience voyages

Notre chambre, parmi les 3 chambres avec salle de bain privative que compte l’appartement est très spacieuse, propre et agréable. Un bon début !

mexique - Playa Del Carmen - Petit déjeuner - Latinexperience

Michèle (à prononcer avec l’accent italien, s’il vous plaît !) nous propose pour le lendemain, son petit déjeuner « concocté maison ». Nous nous laissons tenter !

Le jour suivant donc, nos hôtes nous attendent et nous mènent à la terrasse de l’appartement où nous attend notre petit déjeuner, aussi beau à voir qu’à déguster. Au delà de la quantité ou des saveurs que nous avons appréciées durant ce petit-déjeuner, c’est une nouvelle fois leur gentillesse et leur générosité naturelle.

Mexique - Playa Del Carmen - Le Choucou - Latinexperience voyag

La deuxième découverte de Playa del Carmen fût pour nous le bar lounge « Chouchou », situé juste en face de notre résidence sur la 20° avenue (à l’angle avec la calle 24). Hugo, un jeune français d’Aix en Provence nous accueille au sein de cet établissement, tenu par des français et qui vous sert croissants, pâtisseries, pain et café expresso avec une musique adaptée.

Les serveurs mexicains sont très aimables et sympathiques, ce qui ne gâche rien ! Une bonne adresse à coup sûr pour une petite collation et échanger avec des personnes, le lieu s’y prêtant tout particulièrement.

Mexique - Playa Del Carmen - Soirée plage - Latinexperience voy

Mais après cet intermède culinaire, partons à la découverte de Playa del Carmen ! Cette ville nous surprend tout autant pour ses bâtiments extrêmement luxueux, ses boutiques de grandes marques, ses restaurants aux décors et à la musiques folkloriques… Plus encore, nous avons découvert au cours de nos pérégrinations des « roof top » (établissements de nuit en plein-air) digne des établissement les plus prestigieux d’Europe ! En un mot, bienvenue sur la 5° avenue de Playa del Carmen !!! Cette 5° avenue est plus une très longue rue piétonne entièrement dédiée au tourisme et qui fait tout son possible pour vous éblouir.

Mexique - Playa Del Carmen - Latinexperience voyages

Mais, au delà de cette opulence commerciale, Playa del Carmen révèle aussi des quartiers plus populaires et animés (surtout en journée) et qui vous permet de retrouver une couleur authentique et pas uniquement folklorique.

La plage, hormis quelques accès publics, est prise d’assaut par les resorts haut de gamme qui rivalisent d’opulence et d’un luxe ostentatoire pour vous vendre à distance leurs prestations « all inclusive ». Leurs transats envahissent la plage et nous donnent guère envie de nous installer. Contrairement à Cancùn, ces établissements offrent à l’œil une architecture plus agréable et harmonieuse. Néanmoins, ils sont loin de notre conception d’un voyage et des rencontres de lieux et de personnes authentiques que nous aimons faire. Fuyons !!!

Mexique - Playa Del Carmen - Punta Esmeralda - Latinexperience v

Fort heureusement, Barbara notre logeuse, nous avait conseillé d’aller à Punta Esmeralda (la pointe d’émeraude), en bordure de la station. Nous y allons donc sans plus tarder et nous découvrons une superbe plage naturelle avec un cénote (trou d’eau douce issue d’une rivière souterraine et dont le Yucatan est rempli) à ciel ouvert. La plage est prisée des mexicains qui vous assurent une ambiance colorée et animée tous les week-ends, mais authentique. Cette plage possède une pointe plus sauvage avec des récifs affleurants. Un régal pour les yeux !

Mexique - Playa Del Carmen - Xpu Ha - Latinexperience voyages

Avec un peu de recherche, nous trouverons, quelques temps après, une autre très belle plage payante, cette fois (30 pesos ou 50 pesos/personne, remboursable si vous consommez au restaurant) et à environ 30 minutes en voiture de Playa del Carmen, la plage de Xpu Ha. Cette plage, accessible par la route qui mène à Tulum est l’une des rares a être restée naturelle, avec seulement 3 restaurants de plages qui attirent autant les touristes que les mexicains.

Mexique - Playa Del Carmen - roof top Lobo Del Mar - Latinexperi

Mexique - Playa Del Carmen - Soirée plage - Latinexperience voy

De retour à Playa del Carmen et Noël arrivant, nous décidons de partir à la découverte des lieux noctambules de la station. Nous passons du bar de toit d’une auberge de jeunesse, le « Lobo Del Mar », à un bar sur la plage, le « Fusion », qui vous permet de profiter d’un show de « danseurs de feu » les pieds dans le sable, au « Soma », un roof top – boite de nuit en plein air, temple de la musique électro. Et je ne vous parle pas de tous les pubs, dédiés aux touristes, avec écrans géants retransmettant des chaines de sport…

Une grande diversité et une grande disparité !

Et, justement, à notre départ de Playa del Carmen, nous apprécions particulièrement cette escale mais nous ressentons ce sentiment de disparité entre les rues cossues qui croisent d’autres rues qui n’arrivent pas à cacher une grande pauvreté. Nous avons l’impression que cette ville se serait développée à plusieurs vitesses…

Sans nul doute, une des plus belles station balnéaire du Yucatan mais manquant de charme malgré tous ses atouts et avantages qu’elle exhibe. Des beaux souvenirs et de belles découvertes, que du positif au final même si nous « restons sur notre faim »… Direction Tulum !

Aussi en route pour le Mexique

Stéphane & Floriane
Voyageurs Latinexperience

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.