ZIKA: DES MESURES RASSURANTES POUR LES VOYAGEURS

A DESTINATION DU BRÉSIL CET ÉTÉ.

 

Les touristes du monde entier ayant pour intention de voyager au Brésil peuvent désormais confirmer leur voyage. Le pays est pleinement engagé dans la lutte contre Aedes aegypti, une espèce de moustique vecteur du virus Zika, et coordonne ses efforts à l’international pour mener des études scientifiques. Le secteur du tourisme brésilien intensifie ses actions auprès du gouvernement fédéral en mettant l’accent sur les établissements et les attractions touristiques, à travers notamment des formations et des routines d’inspection.

Embratur, l’Institut Brésilien du Tourisme, a systématiquement suivi et contrôlé, à travers ses 13 bureaux à l’étranger, les cas d’annulation ou de report de voyages au Brésil. À ce jour, les voyageurs ayant annulé leur voyage étaient peu nombreux, la cause étant principalement liée aux femmes enceintes. Le flux de communication avec les opérateurs, les agences de voyages et les partenaires internationaux ont également reçu des renforts, pour comprendre le comportement des consommateurs sur chaque marché. Ainsi, l’Institut Brésilien du Tourisme aide les voyageurs à se sentir en sécurité lorsqu’ils se rendent au Brésil.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) ne recommandent pas de restrictions de voyage pour les zones touchées par le virus Zika, mais juste un soin particulier pour les femmes enceintes. Quelle que soit la destination ou le but du voyage, les touristes doivent prendre des mesures de base pour renforcer la protection contre les moustiques, en utilisant notamment un insectifuge, en gardant les portes et les fenêtres fermées, en portant si possible des pantalons et chemise à manches longues. Si l’apparition des symptômes de la maladie est observée, le Brésil offre un système de santé publique qui intègre les soins gratuits.

En ce qui concerne les Jeux Olympiques  2016, Embratur travaille pour que les Jeux se déroulent au mieux, en toute sécurité pour les touristes et les participants. La santé des athlètes sera également surveillée de très près, ainsi que celle du  personnel technique lors de la compétition. Les mesures prises par le Comité Rio 2016, combinée à la mobilisation nationale, assure une lutte efficace contre le virus Zika à Rio de Janeiro, ville hôte de la compétition, et dans tout le pays. De plus, il est important de noter que la période des Jeux se déroule pendant l’hiver brésilien, une période historiquement faible en termes de pluviométrie et donc ayant une faible fréquence de transmission des maladies.

Source : Embratur

Embratur logo - ZIKA: DES MESURES RASSURANTES

Mike
Créateur Latinexperience

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.