La Patagonie chilienne, moins accessible et donc moins connue que la Patagonie argentine, réserve au voyageur de belles surprises…

 

Tout commence par Chiloé, une île qui semble hors du temps . Chiloé est accessible en avion, depuis Santiago, ou , depuis Puerto Montt, en combinant bus et ferry… Avec ses constructions en bois comme les maisons de pécheurs « palafitos » de Castro , mais aussi les églises que l’on découvre dans les villages, en marchant le long des côtes, Chiloé est un lieu où il fait bon prendre son temps …

Chili - Patagonie - Chiloé -  Bateau  - Latinexperience

 

Le voyage se poursuit, en dessous de Puerto Montt, sur la « carretera australe », une piste qui permet d’atteindre Villa O’Higgins, 1200km plus au sud, au milieu d’un paysage extraordinaire : montagnes, rivières, torrents, cascades, forêts… se succèdent ; on est vraiment au cœur de la Patagonie.

Chili - Patagonie - Rio Baker - Latinexperience
En chemin, il faut s’arrêter dans la région du lac General Carrera qui fait face au premier champ de glaces (Campo de Hielo Norte) et découvrir par exemple le glacier «Leones », encore très peu fréquenté. On peut aussi faire une randonnée sur les montagnes entourant le lac et profiter de vues magnifiques. Nous étions au Terra Luna Lodge, géré par un français Philippe, son lodge, au bord du lac, est stratégiquement bien situé pour tout un tas de belles excursion; ses petits chalets en bois reliés les uns au autres par des sentiers sont rustiques mais tout confort, on est isolé au bout de monde, en Patagonie…

Chili-Patagonie-Lac-General-Carrera-Latinexperience

A Villa O’Higgins, il faut faire la navigation sur le lac pour aller découvrir le glacier du même nom, un des plus importants de la région, avec ses 3 km de long pour une hauteur moyenne de 80m au dessus du lac… Depuis Candelario Mancilla , un minuscule port, sur les rives du lac, on peut rallier l’Argentine, après un trek facile de 22 km… Nous avons croisé des familles, des cyclistes, des cavaliers, le trek ne présente pas de difficulté majeure, il est large au départ puis se rétrécit en arrivant au Lago del Desierto, les bagages suivent à part, on a vraiment l’impression d’être les seuls mais sans jamais le sentiment d’être en insécurité ou perdus, il n’y a qu’un sentier !

Chili-Patagonie-Glacier-OHiggins-Latinexperience

L’arrivée côté Chalten semble du coup par contraste beaucoup plus animée, ici on comprend qu’elle soit la capitale des randonneurs, le Fitz Roy une merveille ! La navigation pour s’approcher des glaciers Perito Moreno et ceux du lac Argentino est superbe surtout dans le confort et l’intimité du petit bateau que nous avait recommandé l’agence Latinexperience.

Christiane et Michel D
Voyageuse Latinexperience

Laissez-nous un commentaire

2 commentaires à “Patagonie chilienne
  • Catherine le 8 mars, 2016 à 22:36:59

    Magnifiques paysages :) Il est vrai qu’on entend davantage parler de la Patagonie en Argentine, mais il est également important d’évoquer cette partie chilienne :) Les photos sont très belles :)

    • Mike le 9 mars, 2016 à 18:29:43

      Oui cette partie chilienne est vraiment splendide! A découvrir !!!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.