Retour au Pérou… Mêmes coups de cœur 38 ans plus tard !

Coups de cœur identiques, avec Latinexperience, je suis retourné au Pérou… trente-huit ans après mon premier long voyage (six mois, du Pérou au Québec en passant par l’Equateur, le Guatémala, le Belize, le Mexique, la Californie et l’état de new York). Je tenais à passer du temps à Cuzco et ses alentours et je n’ai pas été déçu, Sandra a été « aux petits oignons » ! Ne plus se casser la tête sur la « logistique » est d’autant plus important … quand on n’a plus vingt ans. On vient vous chercher à votre descente de bus, bateau, train, avion et on vous amène directement à votre hôtel ou excursion. En 1980 ça n’existait pas. Internet encore moins !

En 1980 – et je l’ignorais – c’était le début du « Sentier Lumineux » ; et nous étions, de plus, à Ayacucho (au Guatémala c’était carrément l’assassinat des paysans et des intellectuels). En octobre 2018 ce sont les élections, entre autres municipales (le vote est obligatoire) et, par exemple, nous ne pourrons pas boire d’alcool au restaurant le jour du vote. Est-ce pour cela que je trouve la police, voire l’armée, TRÈS présente ?

En même temps que ça peut « rassurer » le contraste entre des femmes groupées en tenues traditionnelles et un bataillon de militaires armés est … « saisissant » (Puno).

De même quand les policiers sont retranchés derrière leurs boucliers (je n’ai pas résisté à faire la photo). Dans les changements notables entre ces deux années il y a le téléphone et le train ou le bus. En 1980, je devais attendre plus d’une heure pour pouvoir téléphoner en France.

Coups de coeur au Pérou

En 2018, même les petits enfants des marchandes installées sur les trottoirs ont des mobiles plus perfectionnés que le mien ! En 1980 j’ai le souvenir d’avoir voyagé debout dans des bus (quand il ne fallait pas descendre pour le pousser : voyage de Chimbote à Yungay) et sur le toit du train (de Cuzco à Juliaca) ; en 2018 tout me semble luxueux : y’a même la clim’ !

Mes coups de cœur sont restés les mêmes : Cuzco et le couvent de Santa Catalina à Arequipa, une ville dans la ville. De plus les hôtels étaient à chaque fois des havres de paix (Munay Wasi Inn à Cuzco et Patio de Elisa à Arequipa), bien placés. Autant j’avais fait « el camino del Inca » autant j’ai découvert le Wayna Picchu : à faire ++, mais pas en tongs.

Coups de coeur au Pérou

Juliaca est toujours aussi moche mais cette fois-ci j’ai découvert le lac Titicaca : les « îles Uros » restent pour moi un attrape-touristes (pour ne pas dire plus) mais tant Amantani que Taquile valent le coup.

Coups de coeur au Pérou

Et assister au coucher de soleil à plus de 4000m, avec vue à 360° reste mémorable … mais se mérite, après une « petite » grimpette.

Pour les alentours de Cuzco je conseille fortement de réserver les services d’un chauffeur privé (en passant par l’hôtel), qui vous amènera où vous voudrez. C’est un vrai plaisir de pouvoir s’arrêter quand on veut et tout autant de lui payer le restaurant et de prendre le temps de discuter avec lui.

Quant à la Vallée Sacrée … que dire de plus que, simplement, c’est à faire. En essayant d’imaginer la vie des Indiens avant la « conquête ». Alors deux choses : (re)lisez ‘el mundo es ancho y ajeno » de Ciro Alegria tout en écoutant Waskar Amaru ou Bolivia Manta. Buen viaje !

A lire aussi Ollantaytambo c’est au Pérou !

Marc B.
Voyageur Latinexperience

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.